Gainax.fr
Toppage du mois
This Ugly and Beautiful WorldThis Ugly and Beautiful World
Illustration : Shōji SEAKI (佐伯昭志)

Recherches

 


Sites Communautaires




Édito avril 2018


Auteur : Otaking | Date : 30/03/2018

Comme prévu, la série télévisée Piano Forest (ピアノの森) a bien intégré la grille de diffusion de la chaîne NHK. En revanche, aucune plateforme de simulcast n’a proposé ce titre en France. Et pour cause, l’intégralité de l’anime devrait rejoindre le catalogue de Netflix dès l’automne prochain.

Même si nous ne savons pas si le géant américain a investi dans cette production (au Japon, chaque semaine, un nouvel épisode est proposé quelques heures après sa diffusion à la télévision), on peut imaginer que Gainax s’orientera petit à petit vers ce genre d’investisseurs. En effet, d’autres projets du studio devraient être financés par cet intermédiaire. Les divers responsables de la société nous avaient confiés à plusieurs reprises qu’ils ne croyaient pas au financement participatif pour la production d’animes. Selon eux, la somme engendrée ne couvrirait pas nécessairement tous les frais et surtout certains sponsors pourraient renoncer à investir.

Toutefois, Fukushima Gainax s’était bien lancé dans une campagne de Crowfounding afin de monter le projet de courts-métrages Tabechattate Ii no ni na ! ~ You Can Enjoy! (食べちゃったっていいのにな~ You Can Enjoy !). Ces derniers, ayant pour objectif la promotion des aliments de la région, sont officiellement mis en ligne depuis peu sur Youtube en version originale sous-titrée en français.

En France, l’éditeur @Anime annonce les rééditions de Gurren Lagann (en 4 Blu-ray) et du long-métrage The Wings of Honnêamise (en Blu-ray) mais également l’arrivée de la série Space Patrol Luluco (en DVD) qui célébrait les cinq ans du studio Trigger. En revanche, toujours aucune information concernant la sortie des titres Little Witch Academia et Kiznaiver annoncés par l’éditeur lors du lancement de leur diffusion respective au Japon.

Enfin, cela nous arrive rarement mais nous nous devions de rendre hommage à Isao TAKAHATA (高畑勲) ce grand homme qui a su donné ses lettres de noblesse à l’animation japonaise et qui nous a quitté le 5 avril dernier à l’âge de 82 ans. Il avait œuvré notamment sur les séries Heidi, Anne, la maison aux pignons verts avant de fonder le studio Ghibli avec son compère Hayao MIYAZAKI (宮崎駿) et de créer des longs-métrages sensibles et humains tels que Le Tombeau des Lucioles ou encore Le Conte de la Princesse KaguyaIsao TAKAHATA était un passionné de la France et de sa culture. En 2015, il fut même élevé au rang d'officier de l'ordre des Arts et des Lettres par le ministère de la Culture.

À présent, nous vous donnons rendez-vous dans quelques semaines pour un nouveau point sur l’actualité qu’il sera également possible de suivre via notre forum de discussion et bien sûr les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram).

Articles pouvant également vous intéresser

Reviews
Retour en haut