Gainax.fr
Toppage du mois
The Zero CenturyThe Zero Century
Illustration : Toshihisa KAIYA (武田康廣)

Recherches

 


Sites Communautaires




Fukushima Gainax présente Jinriki Senkan!? Shiokaze・Sawakaze.


Auteur : Otaking | Date : 02/05/2017

Annoncé lors de la première édition du festival Magical Fukushima – qui s’est tenue du 3 au 6 novembre 2016 dans plusieurs villes de la région sinistrée –, c’est lors d’un évènement spécial, le 19 mars dernier, que Fukushima Gainax a révélé sa toute dernière production intitulée Jinriki Senkan!? ShiokazeSawakaze (人力戦艦!?汐風澤風).

Cet anime, en deux parties d’une durée de 15 minutes chacune, a pour objectif de promouvoir le tourisme au sein de la ville d’Iwaki. En effet, cette commune de près de 330 000 habitants située au sud de la centrale de Fukushima-Daiichi – connait une baisse fréquentation de 25% depuis les terribles évènements de 2011.


Avec quelques heures d’avance (décalage horaire oblige), le premier épisode – annoncé pour le 3 mai – est d’ores et déjà disponible sur les plateformes Youtube et NicoNico.

L’histoire met en scène la rencontre entre un jeune homme prénommé Hoshi Shinpei et deux mystérieuses personnes aux commandes de robots façonnés sur d’anciens navires de guerre que sont les destroyers Shiokaze et Sawakaze. Coulés au large du port d'Onahama à leurs mises en arrêt après la seconde guerre mondiale, ces derniers servaient alors de digue. Dès lors, nos trois protagonistes font devoir faire face à une invasion de monstres belliqueux venus de brèches spatio-temporelles, conséquences du terrible tremblement de terre de mars 2011.

Pour rappel, Fukushima Gainax – présidé par Yoshinori ASAO (浅尾芳宣) – est une entité indépendante basée dans la préfecture meurtrie de Fukushima. Fondé en janvier 2015, le studio – dont la première série télévisée, Rescue Academia, est attendu pour 2018 – a à son actif quelques courts-métrages réalisé en collaboration avec divers intervenants locaux comme Bridge for Future, Mirai e no Tegami, Omoi no Kakera, Miharu no Harumigo ou encore Masamune Datenicle.

Reviews
Retour en haut