Gainax.fr
Toppage du mois
The Zero CenturyThe Zero Century
Illustration : Toshihisa KAIYA (武田康廣)

Recherches

 


Sites Communautaires




The Dragon Dentist se révèle enfin !


Auteur : Otaking | Date : 04/03/2017

En ce début d’année, le studio khara – dont on attend toujours le quatrième et dernier volet de la saga Rebuild of Evangelion – nous propose de patienter avec un nouveau projet. Intitulé The Dragon Dentist (龍の歯医者), cet anime – composé de deux épisodes d'une durée de 45 minutes – est la toute première production télévisée de la société. Diffusée au Japon les 19 et 26 février dernier, l’intégrale sera accessible à l’international (EN) les 17 et 18 mars sur NHK World TV. En France, c'est l’éditeur Dybex qui a récemment acquis les droits et prévoit d’ores et déjà une édition haute définition pour le courant de l’année.

Pour Rappel, The Dragon Dentist est à l’origine un court-métrage issu du projet Japan Anima(tor)'s Exhibition – initié par Hideaki ANNO (庵野秀明) – et diffusé gratuitement en streaming (JP/EN) dès le 10 novembre 2014 et accessible jusqu'au 31 mars 2017.

The Dragon Dentist : Episode 1
The Dragon Dentist : Episode 2

L’histoire narre le périple de la jeune Nonoko Kishii, devenue dentiste d’un dragon volant, dans un monde uchronique où la guerre fait rage. Sa mission est d’éradiquer les Muchi, d’étranges bactéries émanant des dents du dragon. A de rares occasions, les dents du dragon redonnent vie aux défunts à partir desquels sont constitués les Mushi. La vie de Nonoko change brusquement lorqu’elle prend sous son aîle un jeune officier ennemi revenu à la vie, du nom de Bell, malgré les avertissements de ses aînés.

Cette nouvelle mouture fait donc suite au court-métrage éponyme – également réalisé par Kazuya TSURUMAKI (鶴巻和哉 - Furi Kuri, Die Buster, Rebuild of Evangelion) – en proposant une histoire complexe et fouillée plongeant les téléspectateurs dans un univers rempli de représentations métaphoriques imaginé par Yōji ENOKIDO (榎戸洋司 - Furi Kuri, Utena) dont les bases scénaristiques ont été empruntées à Ōtarō MAIJŌ (舞城王太郎).


Kazuya TSURUMAKI, le réalisateur et Fumika SHIMIZU, la seiyū de Nonoko

Natif de la région de Niigata, Kazuya TSURUMAKI est né le 2 février 1966 à Gosen. Diplômé de l’Université d’Arts de Tôkyô, il débute sa carrière en effectuant diverses petites tâches au sein du studio Giants. Au tout début des années 90, il intégre officiellement le studio Gainax notamment en tant qu’animateur clé sur la série télévisée Nadia - The Secret of Blue Water puis sur les OVA d’Otaku no Video avant de se voir confier la réalisation des Omakes (courtes animations exclusives pour les éditions vidéos) de Gunbuster et de Nadia.

Mais ce n’est qu’en 1995 qu'il est propulsé, tout comme son compère MASAYUKI, au poste d'assistant réalisateur auprès d'Hideaki ANNO sur la série télévisée Neon Genesis Evangelion. Par la suite, il réalise le film Evangelion : Death & Rebirth et reprend le flambeau sur la série Kare Kano ~ Entre Elle et Lui après le départ brutal de son réalisateur.

L'année suivante, Kazuya TSURUMAKI est en charge de la réalisation de la série d’OVA Furi Kuri et réitère l'expérience en 2004 avec Die Buster, une autre série d'OVA faisant suite à celles de Gunbuster. Il collabore plus discrètement sur d’autres titres du studio tels que Mahoromatic, Petite Princess Yucie ou encore Gurren Lagann.

En 2007, Kazuya TSURUMAKI – qui a rejoint le studio khara – reprends son poste d'assistant réalisateur sur les trois premier opus de la saga Rebuild of Evangelion.

Reviews
Retour en haut